Découvrez nos études

La preuve par les chiffres

Journée sans téléphone mobile

Journée sans téléphone mobile

Ce mercredi 06 février, c’est la journée sans téléphone portable. Mais sommes-nous vraiment capables de nous en séparer ? Le mobile est devenu un indispensable pour la plupart d’entre nous. Il remplace notre agenda, notre réveil, notre appareil photo, notre ordinateur, … Bref, il devient de plus en plus présent et multi-fonctionnel.

Selon l’Establishment Survey du CIM 2018, 77% des ménages belges sont équipés d’un smartphone, soit une augmentation de +4% par rapport à 2017. A pénétration équivalente, les francophones affichent une évolution supérieure (+6%) à celle des néerlandophones (+3%). C’est auprès des cibles jeunes que le taux d’équipement est le plus élevé avec un plafonf à 96% pour les 25-34 ans et à 94% pour les 35-44 ans.

Dans notre société hyperconnectée, le simple GSM perd de sa superbe : son taux d’utilisation personnelle passe de 26% à 22%, un déclin de -13% en un an. Bilan encore plus négatif auprès des 12-34 ans : l’usage du GSM basique chute à 6%, soit -21% vs 2017.

63% des Belges déclarent consommer Internet via leur smartphone, soit une augmentation de +8% par rapport à l’Establishment Survey précédente. Chez les 12-34 ans, la part d’internautes via smartphone passe à 89% : augmentation constatée de +4% vs 2017. Plus de la moitié (51%) des jeunes regardent la TV ou des vidéos via leur téléphone. Et 22% le font quotidiennement. Par contre, ils sont moins nombreux qu’en 2017 à écouter la radio via leur portable : 34% vs 37%.

 

 

Avec ces nouvelles technologies et cet attachement inconditionnel aux portables, le modèle familial change de visage. Les parents sont aujourd’hui des « digital natives » aux habitudes hyperconnectées : le smartphone fait partie intégrante de la vie de famille. Selon une étude française menée par l’institut de sondage Gece, plus d’un parent sur deux est accro à son smartphone. 40% d’entre eux essaient malgré tout de montrer l’exemple en évitant d’être scotchés à leur écran devant leurs petites têtes blondes. Cependant, déjà 31% des enfants de moins de 8 ans utilisent le smartphone de leurs parents pour s’occuper…